Les Tricycles Poirier

50 cm3

Poirier est une grande marque de fauteuil pour handicapé. Elle existe encore maintenant.
Heureusement des progrès ont été fait depuis les modèles que vous voyez là. Mais ils ont, à leur époque, rendu bien des services.
Et maintenant, ils nous amusent beaucoup.           
poirier-main.jpg (93570 octets) Tout d'abord, le Poirier à main. C'est le mouvement d'avant en arrière de la colonne du volant qui fait avancer l'engin. C'est épuisant mais sur le plat avec de l'élan on avance bien.
Passons aux modèles motorisés :
Nous vous présentons le Poirier de Jean-Claude, en gris et celui de Sylvie, en vert. D'accord une restauration s'impose et c'est prévu ... dans quelque temps. Pour le moment, ça roule.
poirier-JC-droit.jpg (46796 octets) Poirier-Sylvie-gauche.jpg (65720 octets) poirier-JC-bouchon.jpg (24578 octets)
Le bouchon de réservoir l'atteste : c'est un Poirier
Poirier-Sylvie-pedalier.jpg (55887 octets) Imaginez la force nécessaire pour pédaler avec ce pédalier à main relié par une chaîne sur la roue avant.
Mais cela permettait sans doute en cas de panne du moteur d'aller chercher de l'aide.
Et puis à  l'époque la réglementation exigeait des pédales sur un cyclomoteur.

Voir un prospectus publicitaire

poirier-JC-dos.jpg (51452 octets) Poirier-Sylvie-dos.jpg (79049 octets) De dos, on voit que le gris est beaucoup plus large et donc plus stable que le vert.
poirier-JC-phare.jpg (36032 octets) Poirier_phare_Sylvie.jpg (42021 octets) Phare de mobylette ou phare de 2 CV.

Apparemment, chacun devait bricoler de son coté.

poirier-JC-dessous-siege.jpg (42687 octets) Poirier_dessous_siege.JPG (47480 octets) Sous la mince couche de mousse du siège, des lames métalliques qui permettent un accès au moteur.

Poirier_freinage.jpg (170500 octets)

Le plus drôle, c'est le freinage :
il faut appuyer sur le guidon.
poirier-JC-moteur.jpg (50336 octets) Poirier-Sylvie-moteur1.jpg (47860 octets) Vues des moteurs
poirier-JC-moteur2.jpg (49570 octets) Poirier-Sylvie-moteur2.jpg (52631 octets) Poirier-Sylvie-moteur3.jpg (56549 octets)

Moteur Motobécane à double variateur et démarreur électrique, qui entraîne la roue arrière droite.

Moteur Sachs Saxonette, deux vitesses automatiques entraînant la roue arrière gauche
Tout arrive à point pour celui qui sait attendre ... et retrousser ses manches :
Noël 2006, la restauration du Poirier de Sylvie commence.
                         restau-1.JPG (77851 octets) restau-2.JPG (57945 octets)

des photos pour se rappeler de la rouille 
et aider au remontage 

Les gros morceaux.
restau-3.JPG (50566 octets) restau-4.JPG (37560 octets)

Le décapage du cadre se fait avec une brosse métallique montée sur la disqueuse.
Sylvie fera moins la maligne quand la brosse se prendra dans son pull.
On n'est jamais trop prudent avec ces trucs là.

restau-5.JPG (54706 octets)

restau-6.JPG (82207 octets)
décapage réussi pour le siège plus de 50 morceaux
La partie peinture est délicate (et dangereuse pour les poumons), 
Michel s'en sort plutôt bien mais les tubes du châssis ont besoin d'un pro : Jean-Claude
restau-7.JPG (37358 octets) restau-8.JPG (42014 octets) restau-9.jpg (35461 octets)
peinture d'apprêt la "cabine" de peinture les peintres
restau-10.JPG (54652 octets)
restau-11.JPG (83769 octets)
la peinture sèche le remontage a commencé
Avril 2007, voici le résultat :
Poirier-1.jpg (74658 octets) Poirier-2.jpg (83486 octets)
Poirier-3.jpg (89479 octets) Poirier-4.jpg (74564 octets)
Poirier-5.jpg (86748 octets) Poirier-6.jpg (36683 octets)

La presse en parle

LVM-8-03-07.jpg (93685 octets) LVM-24-05-2007.jpg (113030 octets)
Mad fait du Poirier-cross
Mais Sylvie reste digne
Pourquoi 3 roues quand 2 suffisent ?


à Gratibus (80)
le Poirier d'Hervé

Transport en commun



haut de pageliste des véhicules